Ne t’inquiète pas tout va bien !

octobre-rose

Bonjour mes chouquettes,

J’ai créé ce blog pour partager ma gros passion pour le DIY (Made in Moi en France). Aujourd’hui, j’avais envie de partage une partie très privée de ma vie. Une chose que je ne fais pas ici. Mais là, cette expérience peut peut-être sensibiliser d’autres femmes.

Tout à commencé la dernière semaine d’août durant mes vacances au Portugal, je prenais ma douche et je détecte une boule au dessus de mon sein gauche.Je ne suis pas trop inquiétée car cela pouvait être un kyste. Dès mon retour en France, j’ai pris tout de même un rendez-vous chez ma gynécologue (Miss gygy pour les intimes).

Ayant eu dans ma famille maternelle deux cas de cancer du sein, ma maman m’a bien sensibilisée sur le fait de bien vérifier régulièrement et d’aller au plus vite chez le docteur. Du coup, je savais que j’étais susceptible d’avoir un jour le cancer du sein.

Miss Gygy pensait comme moi que ça devait être un kyste. Mais part prévention me fait faire des examens au cas où (échographie, mammographie et ponction).

J’ai un rendez-vous le 10/09 … Quel journée affreuse !
Je commence par l’écho et puis la mamo qui ont été une vrai torture au vu du manque de douceur lors de ces exame ns. La dame est gentille mais j’avais l’impression d’être dans une boucherie ! Je n’en veux pas à cette dame mais un peu plus de douceur c’est le même prix. A la suite de ces deux examens, on me demande de retourner en salle d’attente. Je me retrouve entourée de femmes entre 45 et 80 ans et je me demande ce que je fais là.

On me rappelle pour voir le docteur pour effectuer une ponction. Le docteur est jovial (fait même des blagues) et la ponction se passe très bien avec une ambiance bonne enfant. Et même pas mal !
Les radios des deux premiers examen arrive et le docteur devient tout blanc. Je me rhabille et il ne me dit rien ! J’ai été totalement choquée par cette réaction. Je me suis rhabillée et suis retournée lui demander des explications car le silence était vraiment très violant. sa réaction a été encore plus violant car je lui ai demandé si c’était positif ou négatif : « C’est négatif ». Je lui ai demandé négatif comment car cela ne voulait rien dire. Réponse du charmant spécialiste : « En 30 ans, je n’ai jamais vu ça et vous aurez les résultats dans 8 à 15 jours).
Et me revoilà dans cette salle d’attente seule avec cette réponse totalement choquante.
Les secrétaires m’appellent en me demander avec une tête pleine de empathie (genre j’étais en phase final) 250 € à régler de suite.

J’ai cru que le monde s’écroulait sous mes pieds ! Et les jours suivant, je ne vous en parle même pas. Je savais que le résultat serait un cancer ! Huit jours plus tard, Miss Gygy m’appelle pour me voir au plus vite.

 

Ce mois-ci c’est le mois sur la sensibilisation pour le dépistage du cancer avec « Octobre Rose ». Et dans mon entourage, je connais 2 femmes qui ont elles aussi un cancer du sein (une de mois de 30 ans et l’autre dans les 50 ans).

Souhaitez-vous que je partage la suite de mon parcours ?

Prenez bien soin de vous mes chouquettes d’amour !

Beijos.

Logo ness

▲ Ne pas perdre une miette ▲
FacebookInstagramTwitterPinterest

 

 

Publicités

12 commentaires sur « Ne t’inquiète pas tout va bien ! »

  1. Prend soin de toi aussi, moi c’est ma grand-mère qui a eu un cancer du sein à 70 ans, elle a fait l’ablation de son sein et depuis ça va, elle a maintenant 90 ans. Et mon chéri a eu 2 cancer, mais pris a temps donc maintenant ça va aussi. Gros bisous et bon courage, le tout c’est d’avoir le moral et d’être entourée et d’en parler.

    J'aime

  2. Et bien quel post!!! Je suis désolée de lire ça, mais je pense que ce serait bien de partager la suite de ton parcours, ne serait-ce que pour en parler et te sentir soutenue…Prends bien soin de toi!

    J'aime

  3. Coucou Vanessa,

    je connais aussi le manque de douceur de ces examens, ayant également une boule au sein (heureusement sans gravité).
    J’avais été surprise par l’odeur de la machine pour la mammographie, elle puait la transpiration, je me suis demandée si elle était nettoyée entre chaque patiente. Il ne manquerait plus qu’en détectant un éventuel cancer, on chope une mycose ou autre cochonnerie d’une précédente patiente…
    Ensuite, j’attends l’échographie sur la table d’auscultation, les seins à l’air (évidemment) et là, 5 personnes entrent dans la pièce sans se présenter, je suppose que c’étaient des étudiants en médecine, mais j’aurais aimé une petite phrase d’explication. On est pas à la foire, et je montre pas mes seins à tout le monde !!!
    Les médecins oublient parfois que ce qui fait partie de leur quotidien n’est pas forcement parlant pour nous,et que leur jargon médical incompréhensible est source de stress dans un moment où on est déjà suffisamment stressée. Après d’autres examens et quelques semaines plus tard, le diagnostic est posé : c’est un fibro-adénome. Je demande alors au médecin ce que c’est au juste « c’est comme un fibrome mais en plus c’est adénome »… dis comme ça, c’est beaucoup plus clair, merci Docteur…
    j’ai trouvé la période d’attente des résultats assez difficile, car on pense forcement à un cancer du sein , même sans antécédents familiaux.

    Concernant ta question de nous parler de la suite de ton parcours, j’ai envie de te dire que c’est toi qui vois (oui je sais, ça t’aide beaucoup :-)) En parler peut sensibiliser tes lectrices qui n’y pensent pas forcement, on peut être jeune, se penser en bonne santé, et choper quand même cette p**** de maladie. Et ça peut aussi te permettre d’évacuer un peu de stress, alors n’hésite pas.
    je te souhaite beaucoup de courage pour ces prochains mois et te fais de gros gros gros bisous.
    Stéphanie

    J'aime

  4. bin m……..de !!! et quel manque de tact!!! je te souhaite plein de courage pour la suite, croisage de doigts au maximum, depuis quelques temps ( depuis que j’ai moi aussi senti une boule dans le sein droit, mais c’etait finalement un simple kyste) je suis le blog de Lili http://tchaogunther.com/ si ca peut t’aider….bisous

    J'aime

  5. Choquant ! Quel manque de tact…
    Oui bien sûr, je lirai avec plaisir la suite de ton parcours… merci de partager ça, tu as raison, c’est important et ça peut aider.
    Plein de courage.
    A te lire…

    J'aime

  6. Coucou ma Belle,

    C’est une partie très intime de ta vie et nous en faire partager l’évolution, c’est une marque de confiance en nous. Merci !!!
    Je pense que cela peut t’aider à te libérer un peu, mais il ne faut pas te forcer. Le jour où tu n’as pas envie, et bien alors ne raconte rien !
    L’important pour nous, c’est de savoir que tu vis cette aventure comme une battante, que tout va pour le mieux dans la mesure du possible et que ton moral ne fléchit pas.

    Pour toute cette période d’examens, je viens moi-même d’y passer la semaine dernière (ayant moi aussi des antécédents familiaux) et le stress arrive vite ! Ne lâche rien !

    Je t’envoie plein de beijos pour les jours à venir. Courage pour tout surmonter.
    Bizouilles

    J'aime

Laisser un petit mot doux

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s