La fertilité dans tout ça !

octobre-rose
Durant mon premier rendez-vous à l’Institut Curie, ils m’ont parlé des effets de la chimio sur le corps. La perte des règles et surtout de la fertilité. Je ne me doutais pas du tout qu’à cause de la chimio, je ne pourrai peut être plus avoir d’enfant à 34 ans. De plus, il est déconseillé une grossesse après 3 à 4 ans le traitement d’un cancer. Pour ma part, je n’avais pas pour le moment un projet de bébé. Mais après dans 2 à 5 ans … Parfois, on peut changer d’avis ?

En rentrant de mon premier rendez-vous, une dame me contacte afin de se rencontrer concernant la fertilité durant mon traitement. Elle me fait parvenir un mail explicatif et un rendez-vous le lendemain matin dans le 93.

Le trajet pour se rendre à l’hôpital Verdier à Bondy dans le service « préservation de la fertilité » a été le parcours du combattant. J’ai mis 2h30 composée de 2 changements (RER C, B puis A) et 20 minutes de marche à pied (le bus passait que toutes les 30 mn). Merci les transports en commun !
Sur place, j’ai été prise en charge par l’équipe du Professeur Michael Grynberg spécialiste en oncofertilité. N’étant pas au fait de cette spécialité, je ne savais pas qui était ce Professeur ni sa réputation. Dans le milieu, c’est l’un des meilleurs !

Après une vérification de mes ovaires et une prise de sang, on me programme une intervention en ambulatoire pour le prélèvement d’ovules, pose de stérilet (c’est pas le moment de tomber enceinte) et la chambre avec le cathéter.

Je vous passe cette journée d’hospitalisation (5/10)qui a été très longue et le post-opération a été très douloureux. Je pense que je n’ai pas très bien réagis à l’anesthésie générale car les deux jours suivants ont été difficile.

L’opération s’est bien passée et seulement 2 ovules (de bonne qualité) ont pu être prélevé au lieu des 12 présents. Heureusement, Monsieur Lou est venu me chercher et j’étais soulagée de le voir.

J’ai ensuite fait des radios complémentaires (8/10 et 9/10) dont une avec un produit radio-actif (je ne pouvais pas rester prêt de Ptit Lu).

J’ai eu beaucoup de mal à m’habituer à la chambre qui me gênait car elle est placée à ma droite. Après bientôt deux semaines, je cohabite avec. C’est tellement étrange d’avoir ce corps étranger sous ma peau même si elle la pour mon bien.

La prochaine état : La Chimio le 12/10.

Beijos.

Logo ness

 

▲ Ne pas perdre une miette ▲
FacebookInstagramTwitterPinterest
Publicités

4 commentaires sur « La fertilité dans tout ça ! »

  1. Plein de belles pensées pour t’aider à traverser cette épreuve. Tu es une battante ça s’entend dans tes posts, alors tu vas lui f… un coup de pied au c.. à cette m… !!!

    J'aime

Laisser un petit mot doux

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s